État des lieux: est-ce que c’est gratuit?

Si vous êtes en train de chercher un logement en location, vous avez la possibilité de passer par un agent immobilier qui se chargera des recherches à votre place. Ou alors, vous pouvez tout aussi bien consulter les sites de petites annonces entre particuliers. Mais dans les deux cas, si vous ne voulez pas perdre votre temps et rechercher plus efficacement, vous commencerez par répondre à quelques questions dont:

  • quel est votre budget ? C’est vraiment un élément important puisque vous devrez payer votre loyer chaque mois, sans pour autant que votre compte bancaire passe dans le rouge. Vous consulterez donc vos revenus et vos dépenses et vous verrez ce qu’il vous reste. Les spécialistes vous diront que le montant du loyer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus
  • combien de chambres vous faut-il ? Tout dépendra de la composition de votre famille. À voir si vous avez besoin d’une chambre d’amis
  • dans quelle ville voulez-vous vivre ? Ou au moins dans quelle région pour limiter les recherches.

Une fois que vous aurez vos réponses, elles permettront à votre agent immobilier de compléter votre fiche. Et elles vous serviront aussi à renseigner le moteur de recherche de votre site de petites annonces. Au moins, vous n’aurez pas à feuilleter des centaines de pages de résultats. Vous n’obtiendrez que des résultats ciblés susceptibles de vous convenir. Une fois les visites terminées, vous saurez où emménager.

Etat des lieux

État des lieux : à quelle date sera-t-il rempli?

Mais avant, il faudra fixer la date de signature du bail et de remise des clés. Ce sera à cette même date que vous devrez remplir un état des lieux. Ce document décrit précisément l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce. Il faudra en établir un autre quand votre bail sera terminé, le jour de votre sortie. En cas de litige, les deux documents seront comparés.

Même si la rédaction d’un tel document vous semble longue et fastidieuse, dites-vous qu’il est important de ne pas la bâcler si vous avez envie de récupérer votre caution quand vous déménagerez. La caution, appelée aussi dépôt de garantie, est versée au propriétaire le jour de la signature du contrat de location. Ce dépôt de garantie vaut au moins un mois de loyer mais le plus souvent, ce sera plusieurs mois de loyer. La caution servira en cas de loyer impayé, de charges impayées ou de réparations à effectuer.

Quand il est prouvé que vous êtes l’auteur des dégradations, le bailleur prendra sur votre caution pour payer les réparations. Mais si les dégâts sont dus à la vétusté, dans ce cas, le locataire se sera pas considéré comme responsable. Il n’aura donc pas à supporter les frais de remise en état du logement.

État des lieux : qui en a besoin?

Un état des lieux est toujours rédigé en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire. Le document sera généralement annexé au bail de location. En l’absence d’état des lieux, on considère que le locataire a reçu le logement en bon état. Il devra donc le rendre dans le même état le jour du départ. En cas de désaccord, ce serait au propriétaire que prouver que son locataire sortant est bien à l’origine des dégradations qui lui sont reprochées.

Le plus souvent, un état des lieux est établi à l’amiable, entre le bailleur et le locataire. Du coup, c’est gratuit. Mais, parfois, le propriétaire mandatera une tierce personne pour le faire à sa place. Ce sera un agent immobilier ou un huissier de justice. S’il devait y avoir l’intervention d’un agent immobilier ou d’un huissier de justice, il y aurait des frais à supporter. Le montant dépendrait de la surface habitable du logement. Dans ce cas-là, la facture serait partagée entre le bailleur et le locataire.

Etat des lieux

Il sera facile de trouver un modèle d’état des lieux à télécharger sur internet. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à imprimer ce modèle. En prenant connaissance de ce modèle, vous apprendrez qu’il existe des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce : le sol, les murs, le plafond et les différents équipements seront passés au peigne fin. Vous noterez tout sur votre état des lieux, même le plus petit des défauts observés. Ce sera aussi bien une petite tâche, qu’une fissure naissante, que de la peinture qui commence à s’effriter. Encore une fois, c’est important si vous voulez récupérer votre dépôt de garantie quand vous déménagerez
  • un inventaire des clés qui permettent d’entrer dans le logement. Le locataire en reçoit plusieurs jeux et le propriétaire en garde un
  • le relevé de tous les compteurs : eau, électricité et gaz quand il existe. Si vous zappez ces relevés, vous aurez à payer les dernières consommations du locataire qui vient de partir
  • sur l’état des lieux de sortie, vous préciserez en plus les nouvelles coordonnées du locataire sortant.

En théorie, il est recommandé de toujours effectuer un état des lieux en pleine journée, quand il fait bien clair. En effet, les défauts se voient mieux à la lumière du jour qu’à la lumière artificielle. En entrant dans le logement, vous commencez par vérifier qu’il y a de l’électricité dans toutes les pièces. Testez les prises électriques et les équipements fonctionnant à l’électricité. S’il manquait une ampoule, signalez-le également. Il serait dommage que votre propriétaire vous en facture une le jour de votre départ !

État des lieux : est-ce que vous avez pensé à tout vérifier?

Pour l’eau, il suffira de tourner les robinets, même celui de la douche, et de tirer la chasse d’eau. Parfois, certains logements sont équipés du gaz. Le plus souvent, ce sera pour alimenter la plaque de cuisson ou la chaudière. Là encore, voyez que tout fonctionne bien. Pensez encore à vérifier l’état des menuiseries : tant les portes et fenêtres extérieures que les portes intérieures. Vous les ouvrez ainsi que les portes de placard et les tiroirs.

Etat des lieux

Même si votre état des lieux vous semble complet, il n’est pas impossible que vous soyez passé à côté de quelques défauts. Le plus souvent, vous les constaterez après quelques jours d’occupation du logement. Si cette mésaventure devait vous arriver, pas de panique ! Il existe une loi qui vous protège ! Cette loi dit que vous pouvez modifier votre état des lieux encore pendant 10 jours après la date de rédaction. Vous en parlez simplement avec votre propriétaire. S’il fait style d’ignorer la loi ou s’il ne veut pas appliquer la loi, vous ne tarderez pas à lui envoyer un courrier recommandé. Et si vraiment il fait la sourde oreille, vous ferez appel à un huissier de justice. Lui seul saura trancher dans cette affaire et faire respecter la loi !

Vous l’avez compris, prenez bien le temps d’établir votre état des lieux. Ce sera important pour récupérer votre caution le jour de votre sortie. Vous prendrez le temps de noter tous les défauts du logement, même ceux qui pourraient vous sembler insignifiants. En cas de litige le jour de votre départ, il faudra comparer l’état des lieux d’entrée et celui de sortie. S’il y a effectivement des dégradations dont vous êtes à l’origine, votre propriétaire se servira de votre dépôt de garantie pour payer les frais de réparations.